Une première en Nationale A !

Pour le compte de la dernière journée des matchs Aller le CTH Lannion se déplaçait à Toulouse. Match qui aurait pu être intéressant pour les bretons en quête d’une meilleure place dans le championnat et une meilleure place pour la Coupe de France. Mais rien ne s’est passé comme il aurait fallu, en effet les joueurs du CTH Lannion n’ont pas été en mesure de jouer à armes égales avec les locaux. La maladresse en dessous du panier pour certains et à mi-distance d’autres complété par quelques pertes de balles ont eu raison des costarmoricains. Parti à 7 joueurs les bretons savaient dès le départ que ce match serait difficile à gérer surtout en termes de fautes et de remplaçants. Malgré tout le CTH Lannion allait tenter de rester proche au score des toulousains … en vain. Les pivots F. Quillévéré et F. Etavard n’ont pas réussi prendre le dessus sur les locaux. Seules A. Etavard et A. Pichon ont réussi de bonne chose avec un appui de S. Sabbio. Malheureusement les toulousains ont saisit l’occasion de jouer le press tout-terrain qui leur à permis de créer l’écart une bonne fois pour toute … Le CTH Lannion s’est donc logiquement incliné 79 à 55. Toulouse conforte sa 5ième position au championnat et les lannionais restent à la 7ième place et conservent à l’occasion l’une des dernières places qualificatives pour la Coupe de France.

 

Mais pour le reste des rencontres on vous avait prévenu ! Il fallait être à Bordeaux pour assister à la rencontre entre Bordeaux et Hyères ! Probablement «  LE match «  qu’il ne fallait pas louper de ces dernières années !!

Bordeaux, 3ième du championnat et invaincu chez eux depuis le début de ce championnat très disputé, avait en tête de garder cette invincibilité encore quelques matchs, mais pour ça il fallait jouer contre les Hyérois actuel 2ième du championnat avec une seule défaite au compteur ( face aux champion d’automne, Le Cannet ). Le match fut d’une rare intensité et d’un scoring jamais atteint à ce jour ! Avec S. Deregnaucourt, en très grande forme cette saison, et P. Baye, toujours aussi incisif, ont presque réussi à eux deux à faire plier les varois ! 36pts pour le premier et 34 pour le second !

Les bordelais, pourtant menés au score à la mi-temps ( 37 – 47 ) ont réagi à temps et remportent le 3ième quart temps 23 à 16 ainsi que le dernier quart temps 23 – 16. Greveldinger avait pourtant la balle de match entre ses mains grâce à deux lancers francs en fin de partie alors que Hyères ne menait que d’un petit point ! Seul un lancer sera marqué et le score restera bloqué à 83 partout ! Il aura fallu deux prolongations pour en découdre et avoir un vainqueur sur cette rencontre. La première prolongation n’aura pas suffi à les départager et se soldera par un score de parité 95 partout. La seconde prolongation aura été plus prolifique à Hyères qui le gagnera 7 à 13. Hyères reste donc deuxième du championnat et Bordeaux restera à sa troisième place. 5 Joueurs auront été crédités de plus de 20 pts (P. Baye 34pts et S. Deregnaucourt 36pts pour Bordeaux, Turek 25pts, Jouenserre 29pts, Falempe 23pts pour Hyères ) de plus jamais deux équipes n’avaient dépassé le seuil des 100 pts chacun sur un match en Nationale A !! Bravo à eux !

L’autre match que nous vous avions parlé était la rencontre entre CAPSAAA et Villefranche. Là aussi on aurait pu assister à une rencontre très intéressante car le renfort de R. Sallem et de A. El Hadaoui côté parisien a presque porté ses fruits ! CAPSAAA s’incline, une fois de plus, mais avec les honneurs sur le score de 75 à 80 ! Autant dire qu’il va falloir surveiller les résultats des parisiens aux matchs retour !

Pour le reste des rencontres peu de surprise mise à part pour Le Cannet en déplacement à Meylan. Après un bon départ des Cannetans au premier quart temps ( 8 à 16 ) suivi d’un petit relâchement dans le deuxième ( 13 à 8 ) aura permis aux meylanais de reprendre confiance et de revenir petit à petit sur leurs visiteurs pour ne compter que 3pts de retard à la mi-temps. La troisième période allait être iséroise pour mener 35 à 33 ! Le Cannet aura dû sortir le grand jeu avec le trio Carlier/Jenifer/Gray pour remporter l’ultime quart temps et de terminer la rencontre sur une 9ième victoire d’affilée sur le «  petit  » score de 44 à 52.

Quand à Strasbourg la défaite allait être cinglante et logique contre Meaux sur le score de 41 à 75.

{jcomments on}

Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.