Préliminaire Cpe d'Europe 2013

pas moins de cinq équipes de l’hexagone s’apprêtent à disputer la deuxième compétition européenne de basket en fauteuil dès la fin de cette semaine à travers toute l’Europe, avec de réelles chances pour la plupart d’entre elles de se qualifier pour les phases finales.

Avec neuf équipes engagées au total dans les trois tours préliminaires, la France est le pays le plus représenté cette année sur le front européen, un record particulièrement en Euroligue 2 où cinq clubs français seront à pied d’oeuvre dès vendredi, répartis dans quatre groupes différents.

Dans le groupe A disputé à Getafe dans la banlieue de Madrid, Capsaaa Paris ouvrira le bal face aux Belges de Gent et le shooteur vedette Lorenzo Boterberg, avant de se mesurer à l’équipe hôte en fin d’après-midi.
Les Espagnols qui semblent un peu moins performants que l’an passé après les départs de l’Australien Bill Latham et d’Asier Garcia, restent toutefois les favoris du groupe avec l’ailier américain Josh Turek secondé cette saison par le pivot iranien Morteza Gharibloo et le suisse Philip Hafeli.

En difficulté cette saison dans le championnat, les Parisiens qui espèrent rebondir en Euroligue devront se méfier de leur confrontation matinale du lendemain face à Izmir, un peu en retrait dans la Super Ligue turque (7 victoires pour 4 défaites) après avoir laissé Serdar Saglam et Bestami Boz rejoindre Galatasaray à l’intersaison.
Capsaaa finira la compétition face aux Autrichiens des Sitting Bulls de Klosterneuburg renforcés par l’ancien intérieur du CS Meaux Otias Pliska, mais diminués par des blessures qui devraient les contraindre à ne présenter que sept joueurs sur le parquet.

Bordeaux se rendra en Suisse près de Lucerne où dans le groupe B, l’équipe allemande de Trier devrait faire figure d’épouvantail.
Les Dolphins qui seront face aux Girondins dès leur deuxième match, possèdent l’arme offensive absolue en Europe avec le fantastique Dirk Passiwan, meilleur marqueur de la Bundesliga avec 37.9 points de moyenne.
L’Australien Kim Robins et les deux internationales canadiennes Mc Lachlan et Ferguson peuvent également apporter leur contribution au scoring dans une formation très cosmopolite où ne figurent que deux joueurs allemands.
Un peu plus tôt, les partenaires de Philippe Baye seront opposés au club organisateur du Pilatus Zug-Kriens, toujours délicat à manœuvrer à domicile avec ses piliers Nicolas Hausammann et Matthias Suter, avant de rencontrer le BH Haïfa le lendemain aux aurores.
Les Israéliens qui s’appuieront surtout sur leurs deux intérieurs Dotan Meishar et Barak Hazor n’ont pas connu de changement dans leur effectif hormis le géant Avi Ben Simhon qui a quitté le club cet été.
Un groupe assez homogène pour les Léopards de Guyenne qui termineront face à la faible équipe de Lodz et qui espèrent faire aussi bien sinon mieux que l’an passé où à domicile, ils avaient terminé à la troisième place après deux courtes défaites face à Getafe et Oldham, finaliste de la Willi Brinkmann Cup la même année.

Le Cannet fera son entrée sur la scène européenne dès vendredi midi à Elxleben en Allemagne, où il débutera la compétition face au KKTC Lefkosie qui évolue dans la Super Ligue turque.
L’équipe du charismatique président Alexandre Farrugia attend beaucoup de ce grand rendez-vous européen et cette première confrontation face aux Chypriotes, en difficulté dans leur championnat (6ème avec quatre victoires et huit défaites), sera capitale pour la suite avant de rencontrer le club organisateur un peu plus tard dans la journée.

Pour leur première participation à l’Euroligue, les Allemands de Thuringen éliminés samedi dernier par Lahn-Dill en demi-finales des playoffs en Bundesliga, seront difficile à battre dans leur salle, d’autant qu’ils possèdent un cinq majeur de très haut niveau articulé autour du Biélorusse Alexander Halouski, considéré actuellement comme le meilleur pivot européen, même s’ils devront se passer de la lettonne Diana Dadzite qui n’est pas qualifiée pour cette compétition.

Si les Hollandais du Devedo Ermelo ne devraient pas à priori poser de problème aux coéquipiers de Nabil Guedoun, ces derniers devront rester vigilants face aux Steelers de Sheffield, vainqueurs de la Challenge Cup l’an passé à Seveso où les azuréens avaient pris la cinquième place.
Les Britanniques qui avaient battu de peu le HBLC en Italie (75-70) ont toutefois perdu leur star Terry Bywater (Fundosa Madrid) ainsi que Kevin Hayes, Lee Manning, Matt Rollston et Dan Greenfield.
En revanche ils ont récupéré trois joueurs des RGK Rhinos (Boardman, Byrne et Sargent) et restent sur un bilan équilibré en championnat (3 victoires-3 défaites).
Exceptée l’équipe hôte, rien ne parait réellement insurmontable pour Le Cannet qui devra terminer parmi les trois premiers afin de décrocher une nouvelle qualification pour le tour final.

Deux formations françaises figurent dans le dernier groupe de cette Euroligue 2, Lannion et Meylan, qui seront face à face lors du match d’ouverture du vendredi.
Pour la troisième année consécutive, le Meylan Grenoble Handibasket et le SC Gières s'associent pour organiser un tour préliminaire de la Coupe d'Europe au gymnase de la Plaine des Sports de Gières.
Les Grenoblois ont pour ambition de prendre l’une des trois premières places de la compétition afin de continuer l’aventure européenne fin avril mais pour cela, ils n’auront pas le droit à l’erreur dans un groupe plutôt relevé.
Après le duel franco-français, le MGH s’attaquera aux Anglais de Oldham, finalistes de la dernière coupe W.Brinkmann et invaincu dans la Superleague britannique.

Les Owls qui ont récupéré l’international Abdi Jama présentent un effectif solide et très expérimenté, dans lequel on retrouve le meneur de jeu Peter Finbow et le pivot Richard Pullen.
Les hommes de Gilles Quenet termineront face aux deux favoris du tournoi, Nevsky Saint-Petersbourg et Cantù.
Les Russes ont perdu le duo finlandais Partenen-Tahti ainsi que Joakim Blomquist mais Kulboka, Gabranovs et le pivot américain Evan Thorn sont arrivés au club, de même que les trois lituaniens Virkutis, Caplinskas et Venckus.
Le puissant Kostyantyn Yelyshev est incertain mais le grand suédois Gustavsson lui est toujours là à 41 ans passés, et contribura certainement encore au bonheur de son équipe pour jouer les premiers rôles en Isère.

Les Italiens de Briantea Cantù devraient logiquement survoler ce tour préliminaire après avoir fait un recrutement impressionant à l’intersaison.
Ainsi Ian Sagar et l’américain Chris Okon ont débarqué en Lombardie en compagnie du tandem allemand Moller-Bienek pour renforcer une équipe qui compte aussi dans ses rangs l’internationale suédois Joakim Lindblom, le tout dirigé par le français Malik Abes.

Quand au CTH Lannion, sa deuxième participation à l’Euroligue devrait lui permettre d’acquérir encore plus d’expérience à ce niveau sachant que la troupe de Frank Etavard jouera sans aucune pression et sans complexe face à des équipes qui lui sont sensiblement supérieures.

La formule de l’Euroligue 2 :

Le premier qualifié pour la A.Vergauwen Cup (25 au 28 avril 2013 à Giulianova-Teramo-ITA)
Le deuxième qualifié pour la W.Brinkmann Cup (25 au 28 avril 2013 à Las Palmas-ESP)
Le troisième qualifié pour la Challenge Cup (25 au 28 avril 2013 à Badajoz-ESP)

 

Résultats Préliminaire Coupe d'Europe 2013

Template Design © Joomla Templates | GavickPro. All rights reserved.